Comment ne pas être dans le rouge à la banque : éviter le négatif sur votre compte

Gestion budget

ellipse

5 min

Femme en train de faire ses comptes bancaires

Quand le signe « moins » s’affiche sur votre relevé ou votre appli bancaire, cela peut être très stressant. Mais pour éviter d’être « dans le rouge », soit rester avec un solde bancaire positif, il y a des solutions et des astuces. Nirio vous propose des conseils pour mieux gérer votre argent.  

Pourquoi est-il préférable de ne pas passer en négatif à la banque ?2>

Passer « dans le rouge » à la banque n’est pas gratuit. Les banques appliquent des frais de découvert (plus communément appelés « agios). Il est donc préférable de rester dans le positif - même si bien sûr, votre situation personnelle peut être compliquée à gérer - et d’être vigilant quant aux frais bancaires qui peuvent s’appliquer selon les situations.  

Qu'est-ce qu'un agio ?

Les agios sont les frais bancaires (en euros) que vous facture votre agence. Il peut aussi y avoir des agios sur un compte qui n’est pas dans le négatif, dans certains cas. Mais dans la majorité des cas, on vous impute des agios si le solde de votre compte passe en négatif. Pour le formuler autrement : dès que le solde de votre compte courant devient négatif, des frais s’appliquent.  

On appelle aussi les agios « taux débiteur ». Le taux débiteur sur un compte varie, selon que votre « négatif » dépasse ou non le montant de votre découvert autorisé.  

Le taux moyen des agios appliqués est de 7 à 8%. Dans tous les cas, un taux débiteur ne peut pas être supérieur au taux d’usure, qui est fixé par la Banque de France ; cela n’est pas légal.  

Qu'est-ce qu'un découvert autorisé ?

Un découvert autorisé est un montant « négatif » jusqu’auquel vous pouvez aller : vous payerez des agios, mais leur montant sera inférieur aux agios appliqués si vous dépassez ce montant de découvert autorisé.  

Un découvert autorisé doit être mentionné par un écrit. Il peut être accordé (ou non) par votre banque. Cette dernière peut aussi le supprimer.  

Le découvert autorisé est ce qu’on appelle une « facilité de caisse », accordée sur un délai limité. Si vous bénéficiez d’un découvert autorisé pendant plus de 3 mois, votre banque doit vous proposer un crédit spécifique (crédit à la consommation), encadré par un contrat. Mais certaines autorisations de découvert sont couvertes par votre contrat initial de compte bancaire : le montant, la fréquence, le taux d’agio…  

Le montant du découvert autorisé est spécifique à chaque banque et peut faire l’objet d’une discussion entre vous et votre banquier. L’autorisation de découvert peut faire partie du contrat que vous signez quand vous ouvrez un compte bancaire – cela fait partie des informations importantes à négocier lors de l’ouverture. Vous pouvez aussi, si votre situation vous le permet, aller voir plusieurs banques et comparer ce type de frais avant d’opter pour une banque en particulier.  

Que sont les commissions d'intervention ?

Les commissions d’intervention sont des frais que va prélever votre banque pour se payer si elle doit intervenir (valider une opération sur votre compte par exemple) alors que votre compte est déjà à découvert. Par exemple, si vous êtes à découvert et que la banque doit autoriser un prélèvement, ou le débit d’un chèque, elle appliquera une commission d’intervention (aussi appelée « frais de forçage »).  

Le montant des commissions d’intervention (en euros) varie selon les banques. Quand vous regarderez les autorisations de découvert et les différents frais que propose la banque, vérifiez aussi les commissions d’intervention.  

Sachez par ailleurs que les commissions d’interventions sont règlementées : on ne peut pas vous facturer plus de 8 € par opération, et pas plus de 80 € par mois.  

Les lettres d'information débiteur

Une lettre d’information débiteur est un courrier qui vous informe que vous êtes « dans le rouge » (que vous avez dépassé le montant de votre découvert autorisé). Il est fréquent que la lettre d’information débiteur vous soit facturée (en euros) par votre agence bancaire– certaines banque ne le font cependant pas.  

Le « prix » d’une lettre d’information débiteur (montant en euros) est spécifique à chaque banque. Les banques envoient en général ce genre de document par courrier, avec un accusé de réception.  

Comment éviter les frais de découvert ?

Pour éviter les frais de découvert, la meilleure solution est probablement de suivre de manière attentive vos dépenses et d’éviter au maximum celles qui sont inutiles, surtout si vos finances sont tendues et que vous devez faire attention à votre budget.  

Si anticiper des difficultés de trésorerie dans les temps qui viennent ou demander un crédit peut coûter moins cher qu’utiliser votre découvert autorisé : comparez les frais (en pourcentage et en euros).  

Nirio vous propose des idées pour économiser de l’argent et ainsi éviter de vous retrouver dans le rouge à la banque. Nous vous partageons à la fois des astuces sur notre blog, et proposons une application mobile pour mieux gérer votre budget.  

Les outils pour bien gérer son budget

Il existe différents outils pour bien gérer son budget et éviter de se retrouver en négatif à la banque. Il peut s’agir d’outils pratiques et tangibles (gérer son budget avec la méthode des enveloppes, par exemple), ou d’outils numériques (télécharger l’application de gestion de budget Nirio).  

Pas de frais de découvert avec Nirio

Nirio vous propose des solutions de paiement de proximité : avec notre App, vous pouvez régler vos factures, votre loyer*, vos billets d’avion… et la liste de nos partenaires s’enrichit chaque jour.  

Payer avec Nirio vous permet de bien contrôler vos finances, de régler efficacement vos charges et d’éviter ainsi de passer dans le rouge.  

Être « dans le rouge » : une situation malheureusement fréquente

Vous l’ignorez peut-être, mais près de la moitié des Français et Françaises (47%, soit près de 5 personnes sur 10) déclare être à découvert au moins une fois dans l’année. C’est une situation inconfortable mais qui n’est pas exceptionnelle.  

Parmi les gens à découvert, 24% déclarent qu’ils n’ont pas fait attention à leurs dépenses. Et près de 35% des gens ont déjà dépassé leur découvert autorisé.  

Et le montant moyen mensuel du découvert s’élevait à 395 € en 2019 (avant la crise Covid et l’inflation associée à la guerre en Ukraine).  

Vous n’êtes donc pas seul dans cette situation, et il est possible de bien la gérer !

*Liste des bailleurs sociaux disponible entre autres ici.  

Près de 10 000 points de paiement grâce au réseau FDJ agréé Nirio

Tous vos paiements du quotidien sécurisés

Service client du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Logo Nirio

Découvrez Nirio

Entreprise

Suivez-nous

Dans le cadre des services de l’offre Nirio Premio disponibles sur l’application mobile Nirio, FDJ Services intervient en qualité d’agent de Xpollens (n°17488 regafi.fr), établissement de monnaie électronique agréé par l’ACPR (CIB 16528 - RCS Nanterre n°501586341, 110 Avenue de France 75013 Paris). Pour le traitement des données personnelles dans la cadre de la fourniture des services de l’offre Nirio Premio (gestion des comptes et des cartes de paiement proposés via l’application mobile Nirio), FDJ Services intervient en qualité de sous-traitant de XPOLLENS, établissement de monnaie électronique, laquelle est responsable du traitement de vos données dans ce cadre. La politique de confidentialité de la société XPOLLENS peut être consultée au lien suivant : https://www.xpollens.com/protection-donnees/