Tout savoir sur les aides financières pour les familles en difficulté

Aides

ellipse

7 min

image

Élever des enfants est une responsabilité qui représente un coût économique important. Les familles en difficulté financière ont la possibilité de bénéficier de plusieurs aides sociales et financières pour les accompagner au quotidien. Elles concernent le logement, la scolarité ou encore les transports. Voici un tour d’horizon. 

Qui distribue les aides aux familles ? 

En France, l’organisme principal en charge d’aider financièrement les familles est la Caisse Nationale d’Allocations familiales. Elle forme un réseau de 101 Caisses d’Allocations Familiales, que l’on appelle couramment la CAF. Réparties sur tout le territoire, ce sont les CAF qui sont chargées de gérer les aides pour les familles dans leur vie quotidienne. Si les CAF ont vocation à aider le plus de familles possible, elles se concentrent particulièrement sur les familles modestes, connaissant des difficultés sur le plan financier. 

Les allocations familiales, des aides financières plus importantes pour les familles en difficulté

Les allocations familiales au sens général sont des aides sociales destinées à toutes les familles avec au moins deux enfants de moins de 20 ans à charge. Elles sont gérées par les Caisses d'Allocations Familiales (CAF) et les Caisses de Mutualité Sociale Agricole (CMSA).  

Les familles déjà allocataires de la CAF (bénéficiaires d’une aide au logement comme les APL, ou du Revenu de Solidarité Active) reçoivent automatiquement les allocations familiales à la naissance du second enfant. Pour les autres, un dossier de demande doit être rempli. 

Depuis juillet 2015, le montant des allocations familiales varie en fonction des revenus du foyer, et leur revalorisation est généralement liée à l'inflation. Depuis le 1er avril 2023, les montants versés mensuellement sont de : 

  • 141,99 euros pour deux enfants ;  
  • 323,91 euros pour trois enfants ;  
  • 181,92 euros pour chaque enfant supplémentaire.  

Il s’agit ici des montants maximums versés pour les familles dont les revenus sont les plus bas. Ces montants diminuent lorsque les revenus de la famille augmentent. Ces allocations sont suspendues lorsque le foyer n'a plus qu'un seul enfant de moins de 20 ans à charge. 

Le complément familial pour les familles nombreuses

Pour les familles de 3 enfants et plus en situation de difficulté financière, il existe une aide supplémentaire appelée le Complément familial. Versé chaque mois par la CAF à partir du 3e anniversaire du plus jeune enfant, le montant de cette aide complémentaire varie entre 182 et 273 euros par mois. Ce complément est versé lorsque les ressources du foyer ne dépassent pas un montant déterminé selon la situation familiale (parent isolé, couple avec 1 ou 2 revenus d’activité). 

La Prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE)

Pour aider les parents à financer les dépenses liées à l'éducation des jeunes enfants dans les trois premières années suivant leur naissance, il existe la Prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE), un ensemble de 4 aides comprenant : 

  • La prime à la naissance. D’un montant de 1019,40 euros, elle s’adresse aux foyers dont les revenus ne dépassent pas un certain plafond et est versée en une seule fois. 
  • L’allocation de base. C’est une allocation versée tous les mois, en complément des allocations familiales. Son montant varie de 92,4 euros (taux partiel) à 184,81 euros (taux plein). Elle est versée chaque mois à partir du mois suivant la naissance du bébé jusqu'au mois précédant ses 3 ans. 
  • La prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE). Cette aide concerne les parents qui réduisent ou cessent leur activité professionnelle pour élever leur enfant. Elle est versée chaque mois en complément des autres aides et peut atteindre jusqu’à 428,71 euros par mois pour une cessation d’activité. 
  • Le complément libre du choix du mode de garde (CMG). C’est une aide qui permet de financer en partie les dépenses liées à la garde de l’enfant jusqu’à l’âge de 6 ans. Les montants varient de95,71 euros à 925,26 euros par mois selon les ressources du foyer, l’âge de l’enfant et le mode de garde choisi (assistante maternelle agrée, garde à domicile, micro-crèche…). 

Pour connaitre le détail de ces aides et des conditions de leur attribution, vous pouvez vous rendre sur la page dédiée sur le site de la CAF

Les aides à la scolarité des enfants

L’allocation de rentrée scolaire (ARS)

Fournitures, livres, cartable… la rentrée scolaire est une période de l’année où les dépenses s’envolent pour les familles. S’il est possible de diminuer le coût de la rentrée en suivant nos conseils, il existe également une aide spécifique pour les familles en difficulté financière.  

L'allocation de rentrée scolaire (ARS) est une aide financière destinée aux familles à faibles revenus ayant au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans. Son objectif est de contribuer aux dépenses liées à la rentrée scolaire. Elle est versée chaque année au mois d'août et son montant dépend du nombre d'enfants éligibles et des ressources du foyer.  

Au 1er avril 2023, l'ARS s'élève à : 

  • 398,09 euros pour les enfants âgés de 6 à 10 ans ;  
  • 420,05 euros pour ceux âgés de 11 à 14 ans ; 
  • 434,61 euros pour ceux âgés de 15 à 18 ans.  

Des plafonds de ressources spécifiques s'appliquent pour déterminer l'éligibilité à cette aide. 

Les bourses de collège et de lycée

Pour faciliter la scolarité des élèves du secondaire pour les foyers à faible revenus, le ministère de l'Éducation nationale propose deux aides financières : la bourse de collège et la bourse de lycée. Ces aides sont accordées sous conditions de ressources et leur montant varie en fonction du nombre d'enfants à charge :  

  • La bourse de collège sont attribuées pour une année scolaire et se décline en 3 échelons selon les revenus de la famille de l’élève. Son montant est compris entre 111 euros et 486 euros par an pour les familles les plus modestes. 
  • La bourse de lycée est elle aussi attribuée pour une année scolaire et est divisée en 6 échelons. Elle varie entre 468 euros et 993 euros par an selon le revenu de la famille. 

Tous les élèves boursiers qui sont scolarisés en internat bénéficient automatiquement d’une Prime à l’internat qui est déduite automatiquement des frais de pension annuels. Le montant de cette prime varie de 327 euros à 465 euros par an en collège, et de 327 euros à 672 euros par an en lycée. 

Aide financière spécifique pour les familles monoparentales

Selon les chiffres de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), en 2019, près d’un tiers des familles monoparentales vivaient sous le seuil de pauvreté en France. En effet, les difficultés financières ont tendance à s’accentuer pour les familles qui ne perçoivent qu’un seul revenu. L'Allocation de soutien familial (ASF) est une aide financière dont le montant varie selon la situation (enfant orphelin ou non reconnu, absence de pension alimentaire, etc.). 

Les aides financières exceptionnelles pour les familles en difficultés

En plus des allocations et des différentes aides, la CAF peut octroyer des aides exceptionnelles aux familles en difficulté économique, sous la forme de prêts sans intérêts. 

Elles ont comme principaux domaines d’intervention : 

  • la Mobilité (frais de transport, assurance auto, entretien du véhicule) ;  
  • le Logement (aide au déménagement, équipement du logement) ; 
  • la Formation (frais liés à la formation professionnelle ou aux études supérieures). 

Ces aides sont attribuées aux familles dont le quotient familial est inférieur ou égal à 780 euros, et doivent être proposées par un travailleur social. 

Enfin, il existe d'autres aides financières exceptionnelles telles que : 

  • la prime de Noël, pour les bénéficiaires de l'Allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l'Allocation équivalent retraite (AER) ;  
  • l'aide pour les vacances familiales (AVF), l'allocation veuvage ou l'aide juridictionnelle.

Chacune de ces aides a ses propres critères d'éligibilité, disponibles sur le site officiel du Service Public

En résumé, il existe en France un certain nombre d'aides financières pour soutenir les familles en difficulté financière. Les montants et conditions d'éligibilité varient selon les prestations et la composition du foyer. Si vous vous trouvez dans cette situation, Nirio vous recommande de vous renseigner auprès des organismes concernés pour connaître les aides disponibles et les démarches à suivre pour les obtenir. 

Près de 10 000 points de paiement grâce au réseau FDJ agréé Nirio

Tous vos paiements du quotidien sécurisés

Service client du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Logo Nirio

Découvrez Nirio

Entreprise

Suivez-nous

Dans le cadre des services de l’offre Nirio Premio disponibles sur l’application mobile Nirio, FDJ Services intervient en qualité d’agent de Xpollens (n°17488 regafi.fr), établissement de monnaie électronique agréé par l’ACPR (CIB 16528 - RCS Nanterre n°501586341, 110 Avenue de France 75013 Paris). Pour le traitement des données personnelles dans la cadre de la fourniture des services de l’offre Nirio Premio (gestion des comptes et des cartes de paiement proposés via l’application mobile Nirio), FDJ Services intervient en qualité de sous-traitant de XPOLLENS, établissement de monnaie électronique, laquelle est responsable du traitement de vos données dans ce cadre. La politique de confidentialité de la société XPOLLENS peut être consultée au lien suivant : https://www.xpollens.com/protection-donnees/